Point de situation sur la fermeture du quai Général-Guisan et mesures de déviation de la circulation

Communiqué de presse conjoint des services industriels de Genève, de la police, du département de l'intérieur et de la mobilité et des transports publics genevois

La rupture, dimanche, d'une conduite d'eau au quai Général-Guisan a entraîné la fermeture de celui-ci dans les deux sens entre la place du Port et la rue Pierre-Fatio, provoquant d'importantes perturbations de la circulation lundi matin au centre de Genève. La direction générale de la mobilité a réuni, lundi en début d'après-midi, des représentants des SIG, des TPG, de la Ville de Genève et de la police afin de faire un point de la situation et procéder à la mise en œuvre de mesures d'accompagnement pour restreindre le trafic en direction du centre, le temps nécessaire à la réalisation des travaux de réparation. Le quai Général-Guisan restera fermé à la circulation dans les deux sens pendant au moins trois jours. 

Dimanche, vers midi, une conduite d'eau s'est rompue sous l'effet du froid à proximité de l'hôtel Métropole au quai Général-Guisan. Les équipes de dépannage des Services industriels de Genève sont rapidement intervenues. Elles travaillent jour et nuit pour réparer la conduite défectueuse et pour rétablir la stabilité de la chaussée, qui s'est affaissée sur toute sa largeur, mais le froid glacial complique les travaux.

Le trafic routier a été interrompu pour des raisons de sécurité sur toutes les voies du quai Général-Guisan dans les deux sens entre la place du Port et la rue Pierre-Fatio. La fermeture du quai a entraîné d'importantes perturbations du trafic au centre-ville sur les deux rives.

Préoccupée par l'ampleur des perturbations, la direction générale de la mobilité a réuni les SIG, les TPG, la Ville de Genève et la police pour une séance de coordination ce jour en début d'après-midi, afin de se concerter sur les mesures urgentes à mettre en œuvre pour réguler la circulation, le temps nécessaire à la réparation des dégâts occasionnés par la conduite accidentée.

A l'issue de cette séance, il a été décidé de mettre en place les mesures suivantes d'ici mardi matin : 

Sur la rive droite :
A la hauteur du Vengeron, afin de limiter le trafic de transit qui accède au centre-ville par la route de Lausanne, les automobilistes seront déviés vers la route des Romelles pour rejoindre l'autoroute de contournement. D'autres déviations visant à restreindre le trafic de transit au centre-ville seront mises en place à la place Albert-Thomas, à l'avenue de France et à la hauteur de la rue des Alpes.

Sur la rive gauche :
A la hauteur du giratoire de la Pallanterie, le trafic en provenance de la route de Thonon sera dévié sur la route de Compois.

De plus, la programmation de certains carrefours à feux sera adaptée afin de limiter l'accès au centre-ville et ainsi réduire le risque d'auto-blocage des carrefours stratégiques.
Enfin, des informations seront diffusées sur les panneaux à messages variables de l'autoroute, indiquant « Accès pont du Mont-Blanc fermé » afin de dissuader le transit entre les deux rives par le pont du Mont-Blanc.

Les restrictions de circulation mises en place doivent par ailleurs permettre une exploitation des lignes des TPG  aussi proche que possible de la normale. Les lignes qui transitent dans le centre pourront toutefois subir des retards ou ralentissements. Les voyageurs sont invités à en tenir compte dans le cadre de leurs déplacements et à consulter les informations en temps réel sur Internet (www.tpg.ch), sur l'application i-Phone des TPG ou sur le site mobile conçu pour les autres téléphones portables (m.tpg.ch).

Enfin, il est recommandé à la population de différer autant que possible les déplacements transitant par le centre, le temps de la durée des travaux.

Un nouveau point de situation sera fait mercredi dans l'après-midi.  

Pour tout complément d'information :

  • Mme Véronique Tanerg, service de relations média, SIG,  079 103 17 68.
  • M. Patrick Pulh, officier de presse, police,  079 941 53 66.
  • M. Thierry Messager, directeur ad interim de l'organisation et de l'exploitation du réseau routier, DGM,  076 414 43 94.
  • M. Philippe Anhorn, responsable de la communication et des affaires publiques, TPG,   022 308 34 11  ou 079 212 83 89.