Point hebdomadaire sur le fonctionnement du réseau et nouvelles mesures d'amélioration

Communiqué de presse conjoint du département de l'intérieur et de la mobilité du canton de Genève et des transports publics genevois

Cette semaine, le réseau des tpg a bien fonctionné. Deux moments se sont avérés difficiles en raison d'accidents sur le contournement autoroutier de Genève et des reports de trafic qu'ils ont occasionnés au centre ville et sur les pénétrantes. La régulation de la circulation dans le quartier Stand-Jonction continuera à s'améliorer grâce à des mesures ponctuelles sur la signalisation qui favorisent la progression du tram 14. Enfin des améliorations sont introduites pour faciliter les correspondances entre le tram et les bus à Bernex.

Le bon fonctionnement du réseau observé depuis la rentrée du 9 janvier se confirme. Globalement, la régulation du trafic des tpg est satisfaisante. En heures de pointe, les lignes qui traversent l'hyper-centre (1, 3, 5, 9, 11) sont souvent sujettes à un retard par rapport à l'horaire, de l'ordre de 3 à 10 minutes, les fréquences étant cependant généralement assurées. La régulation des lignes de tram 12 et 15 s'avère optimale, même en heures de pointe. La ligne 14 souffre en revanche toujours de retards et difficultés de progression entre les Esserts et Coutance, principalement dans le secteur entre Stand-Jonction. 

Afin de renforcer les mesures déjà prises dans ce secteur, de nouvelles modifications de feux de circulation ont été apportées sur les carrefours de Clair-Matin, des Esserts et au croisement des routes du Pont-Butin et de Chancy, jeudi 26 janvier. Lundi 31 janvier, des réglages seront effectués sur les carrefours à feux de la rue du Stand aux croisements avec la rue des Rois et la rue du Tir afin d'éviter au tram d'interrompre sa course sur ces deux carrefours.  Dès le 2  février, des modifications seront apportées aux feux des carrefours de la rue des Deux-Ponts entre l'Arve et le Rhône pour fluidifier la circulation et favoriser la progression des trams, en complément de la mise en service du feu installé à la sortie de la rue de la Puiserande sur la rue des Deux-Ponts. 

Deux moments difficiles ont été observés sur le réseau entre le 19 et le 25 janvier. Vendredi 20 entre 17h et 21h, le trafic au centre ville a été fortement surchargé. Au trafic habituellement lourd de fin de semaine s'est ajouté un accident sur le contournement autoroutier (Confignon) qui a eu pour conséquence un report de trafic important en ville. Les secteurs de la Gare, de Rive, du Pont du Mont-Blanc, et l'axe de la Servette vers Meyrin et l'Aéroport ont été
particulièrement touchés. Lundi 23 entre 8h30 et 10h, c'est un accident dans le tunnel du Saconnex-d'Arve qui a entraîné la déviation du trafic vers le secteur Perly, Route de St-Julien et Bachet-de-Pesay, pénalisant durablement les lignes 4, D et 42.

Enfin, la cellule d'accompagnement* a validé jeudi 26 janvier deux mesures permettant d'améliorer la gestion des correspondances à Bernex au profit des usagers. Tout d'abord, une annonce vocale sera faite dès le mardi 31 janvier dans les trams arrivant de la ville juste avant la Croisée de Confignon pour recommander aux voyageurs à destination de Bernex (ligne 47) et de la Champagne (lignes 42, K, L) de transborder à cet arrêt et éviter ainsi qu'ils n'aillent jusqu'au P+R où les conditions de transbordement sont beaucoup moins optimales. Par ailleurs, le système d'information embarqué dans les bus qui font la correspondance avec le tram à cet endroit indique désormais aux chauffeurs le moment exact de l'arrivée du tram, afin d'éviter – pour autant que l'horaire n'en soit pas trop perturbé – que les bus ne démarrent sous les yeux des voyageurs en transit.

Pendant toute la période de rodage, le DIM et les TPG informeront régulièrement la population et les médias sur l'état du réseau et sur les effets des mesures introduites.

Pour tout complément d'information :

  • DIM - Michèle Künzler, conseillère d'Etat par l'intermédiaire de Yann Gerdil-Margueron, responsable de l'information et de la communication à la direction générale de la mobilité - 022 546 78 49 / 076 383 59 44
  • TPG - Philippe Anhorn, responsable de la communication et des affaires publiques - 022 308 34 11 / 079 212 83 89