17 août 2015

En Chardon, nouveau centre de maintenance secondaire et dépôt des tpg : construction d'une bande convoyeuse pour évacuer les déblais

Soucieux de la protection de l'environnement et d'oeuvrer dans le respect des principes du développement durable dans toutes leurs actions, les tpg construisent une bande convoyeuse de 1.6 km pour évacuer les déblais du chantier de construction de leur troisième centre de maintenance et dépôt En Chardon. La structure d'évacuation, en partie enterrée – 90 mètres sous les voies CFF –, est essentiellement aérienne jusqu'à la gravière d'Epeisses dans la zone industrielle de Meyrin. Sa construction a démarré le 22 juin dernier pour une mise en service à la m-iseptembre.

La construction du troisième centre de maintenance et dépôt des tpg – rendu nécessaire par le manque de place dans les deux dépôts actuels des tpg et les perspectives de développements futurs, avec notamment la mise en service du Léman Express – a démarré au mois d'octobre l'année passée.

« En Chardon » un projet de développement durable

Outre le choix du lieu, qui permet de valoriser un terrain quasi inexploitable situé en bout de piste de l'Aéroport international de Genève, et le type de construction du bâtiment qui répondra à des standards écologiques élevés, notamment en étant conçu pour obtenir le label Minergie, le projet En Chardon se veut résolument respectueux des principes du développement durable. Ainsi, les tpg, en collaboration avec Implenia (génie civil), construisent une bande convoyeuse électrique afin d'évacuer les déblais du chantier vers la gravière d'Epeisses, où ils seront triés et revalorisés. En privilégiant ce mode de transport à celui plus traditionnel par camion, les tpg font une double action en faveur de l'environnement : en limitant le recours aux poids lourds, ils évitent de surcharger le trafic individuel motorisé dans le secteur et réduisent ainsi également leurs émissions de CO2. Le transport par bande convoyeuse permet, en effet, une économie de 30'000 voyages par camions et affiche un bilan carbone trois fois inférieur à ce qu'il serait si l'évacuation était faite par route.

La structure de la bande convoyeuse, longeant le chemin Adrien-Stoessel (et les voies CFF), est très impressionnante puisqu'elle est en grande partie aérienne juchée sur des pylones culminant jusqu'à 8 mètres de haut, enjambant même le rond-point de la Route du Nant-d'Avril. Mesurant au total 1.6 kilomètres de long, la bande convoyeuse comporte une partie enterrée – sous la forme d'un tunnel (pousse-tube) de 3.4 mètres de diamètre – de 90 mètres passant sous les voies CFF à proximité du chantier.

La construction de la bande a démarré le 22 juin dernier et sera mise en service le 18 septembre prochain. Elle permettra d'évacuer 320'000 m3 de déblais sur les 500'000 m3 totaux (une partie a déjà été – ou est actuellement – évacuée par camion). Il s'agit d'un projet à CHF 6 millions.

Contact :
Pascal Ganty, directeur Infrastructures & Bâtiments
T +41 22 308 34 70, ganty.p@tpg.ch
(Isabel Pereira, attachée de presse – T +41 22 308 35 29, pereira.i@tpg.ch)

Les Transports publics genevois tpg sont l'opérateur de transport public de référence de la région genevoise. Ils ont pour mission de contribuer à la gestion de la mobilité sur leur territoire en proposant une offre de qualité dans le respect des principes du développement durable. Les tpg visent dans toutes leurs actions l'excellence au service de la collectivité publique. Ils agissent dans le cadre d'un contrat d e prestations renégocié tous les quatre ans avec l'État de Genève.