Les bâtiments des tpg

Pour une entreprise de transport public, l'emplacement des bâtiments – et plus particulièrement des imposants dépôts de véhicules – est d'une importance capitale, tant au niveau de l'efficacité opérationnelle que de l'optimisation des coûts. Les TPG disposent ainsi de deux sites principaux idéalement disposés par rapport à leur réseau.

Les bâtiments de la Jonction

C'est au cœur de la ville et du réseau, à la pointe de la Jonction, que se trouve le véritable site historique des TPG. Répartis sur plus de 42'558 mètres carrés, plusieurs bâtiments abritent notamment :

  • le dépôt et les ateliers de maintenance pour trolleybus et autobus;
  • le lieu de prise de service des conducteurs et d'administration;
  • les locaux de TPG pub et de la Caisse de pension TPG.

Le site du Bachet-de-Pesay

Le site névralgique des TPG, construit en 1992 rassemble sur 53'500 mètres carrés et sur 3 niveaux, les employés des bureaux, les conducteurs et de l'entretien des véhicules. Il est constitué :

  • du dépôt et des ateliers de maintenance et de réparation des tramways et des autobus;
  • d'une piste d'essais (tram, trolley et autobus) de 622 mètres;
  • d'une agence de vente TPG;
  • de l'ensemble des locaux administratifs de tous les domaines d'activité, y compris de la direction générale et du conseil d'administration.

Propriété des bâtiments

Suite à la votation cantonale du 17 juin 2007 sur le « transfert d'actifs », les TPG sont propriétaires de leurs bâtiments de la Jonction et du Bachet-de-Pesay.

Autres sites

Pour leur exploitation, les TPG utilisent par ailleurs d'autres locaux, des lieux de relève de conducteurs ou des agences de vente répartis en ville de Genève.

En Chardon, la construction a démarré !

Les travaux de terrassement ont démarré le lundi 20 octobre 2014. Ce nouveau bâtiment d'une surface au sol de 34'000m2 pour 80'000m2 de surface brute de plancher répartis sur 3 niveaux, accueillera un dépôt de remisage et un centre de maintenance secondaire : 70 tramways de 44 mètres de long et 130 autobus articulés de 18.75 mètres pourront y être stationnés et entretenus quotidiennement.

Le lieu retenu pour la construction présente bien des avantages : il est situé sur l'axe du tramway Cornavin – Meyrin – CERN, proche du centre-ville, avec une bonne accessibilité ce qui permet d'éviter de longs trajets sans voyageurs et donc de réaliser des économies substantielles. Sa situation dans une zone à forte occupation industrielle permet de limiter les nuisances pour les riverains. Enfin, la valorisation des terrains – propriétés principalement de l'Etat de Genève et de l'Aéroport International de Genève – était dans la pratique très limitée en raison de leur proximité avec la piste de l'aéroport ; le plafond aérien très bas à cet endroit et les nuisances sonores réduisant fortement les possibilités de construction.

Cette localisation et cette configuration nous imposent une construction essentiellement enterrée : la toiture principale du bâtiment s'élèvera à 5 à 6 mètres du côté de la route de Meyrin et à peine à 1 à 2 mètres du côté du chemin de Champs-Prévost.

Pour suivre l'étape de la construction, visitez notre page dédiée.