Communiqués de presse les plus récents

Les derniers événements marquants de la vie de l'entreprise.

10.12.2015

Nouveaux horaires tpg 2016, dès le 13.12.2015 : optimisation de l'offre de transport existante, inauguration de la ligne U financée par Versoix et Chavannes-des-Bois et mise en service d'un nouveau numéro de téléphone de contact gratuit !

Comme chaque année en décembre, les nouveaux horaires des entreprises de transport public du pays entrent en vigueur. C'est l'occasion pour les opérateurs de déployer des nouveautés sur leur réseau en vue d'améliorer l'offre à la clientèle. Conséquence de la baisse des tarifs unireso de la fin de l'année passée, le manque à gagner des tpg imposera des développements d'offre modestes axés principalement sur des optimisations d'horaires : passage d'un horaire « samedi vacances » à un seul et unique horaire « samedi » tout au long de l'année, temps de parcours revus pour un meilleur respect de l'horaire ou encore tracés de ligne modifiés pour des dessertes plus efficaces notamment en soirée. Des nouveautés en termes de service à la clientèle seront également déployées avec la mise en service d'un nouveau numéro de téléphone gratuit pour obtenir des informations sur les réseaux de transports publics du Grand Genève et la révision d'une soixantaine de noms d'arrêts pour simplifier les recherches d'itinéraires. Une nouvelle ligne, la U, sera tout de même inaugurée cette année, grâce au financement des communes de Versoix et de Chavannes-des-Bois. Enfin, certaines mesures d'efficience seront nécessaires, comme l'introduction d'un horaire « heures creuses » sur les lignes de tram entre 9h00 et 16h00, moment de la journée où les trams sont moins fréquentés.

08.12.2015

Un joint en amiante a été trouvé dans le système de chauffage d'anciens trams : heureusement, aucune fibre amiantée n'a été détectée dans l'air ambiant.

Les Transports publics genevois ont récemment découvert la présence d'un joint en fibres d'amiante dans le système de chauffage des cabines de conduite de leurs plus anciens tramways, de la marque Düwag-Vevey. Après analyse par l'entreprise spécialisée Ecoservices SA, il s'avère qu'aucune fibre d'amiante n'a été détectée dans l'air ambiant à l'intérieur du véhicule, que ce soit dans la cabine de conduite ou dans l'espace passagers. Rassurés par cette bonne nouvelle, les tpg ont toutefois entrepris de procéder au plus vite à l'assainissement de cette flotte de véhicules en remplaçant les anciens joints en amiante par de nouveaux joints dans un matériau répondant aux normes actuelles.

03.11.2015

Le front syndical appelle le personnel de conduite des tpg à suivre une action de revendication sur le réseau, ce jeudi 5 novembre : observer 5 minutes d'arrêt à chaque terminus de ligne.

L'intersyndicale tpg, réunissant les syndicats ASIP, SEV et TRANSFAIR, appelle l'ensemble des conductrices et conducteurs à suivre une action de revendication sur une journée : observer 5 minutes de temps d'arrêt à chaque terminus de ligne. Cette action a pour but de signifier l'exigence d'un temps d'arrêt minimum de 5 minutes à chaque terminus, quoi qu'il arrive sur le trajet. La direction des tpg prend acte de cette intention qui pourrait entraîner des perturbations sur le réseau et pour sa clientèle. Elle regrette cette action alors même que les discussions au sujet des conditions de travail et plus précisément des horaires de travail et temps de parcours sont menées dans le cadre des séances de mise en application du protocole d'accord signé entre les partenaires sociaux et l'entreprise fin 2014.

29.10.2015

Les tpg s'engagent pour des conditions de travail exemplaires sur leurs chantiers, en collaboration avec les partenaires sociaux des métiers du bâtiment

Régulièrement maîtres d'ouvrage de chantiers de plus ou moins grande envergure sur le territoire cantonal, les tpg entendent avoir la garantie que leurs soumissionnaires respectent bien les conditions de travail de leurs employés. L'entreprise a donc conclu un protocole d'accord avec les partenaires sociaux des métiers du bâtiment (la Fédération des métiers du Bâtiment et les syndicats UNIA, SIT et SYNA) destiné à renforcer les contrôles sur ses chantiers en vue de s'assurer du strict respect des conditions sociales et de travail prévues par les Conventions Collectives des secteurs du bâtiment et des parcs et jardins ainsi que de la bonne application des prescriptions en matière de soustraitance.

12.10.2015

Une première suisse, grâce aux tpg : enfin un certificat reconnu pour le métier de conducteur en transports publics

Grâce au programme de formation mis en place par les Transports publics genevois, en collaboration avec l'Office pour l'orientation, la formation professionnelle (OFPC) et continue ainsi que l'Union des Transports Publics (UTP), les conducteurs de tram, bus ou trolleybus peuvent désormais obtenir un certificat de formation continue reconnu dans le canton de Genève. Ils étaient 49 aujourd'hui à venir recevoir des mains de la direction des tpg, en présence du magistrat en charge des transports, leur précieux certificat qui fait d'eux, aujourd'hui, les premiers conducteurs de transports publics de Suisse à être diplômés pour leur métier !

07.10.2015

Compensation des heures de la grève du 19 novembre 2014 : un accord a été trouvé entre les syndicats et la direction des tpg

Un accord a été trouvé entre les trois syndicats et la direction des Transports publics genevois au sujet de la compensation des heures de grève dues par les collaborateurs depuis le mouvement social de la fin de l'année passée. Le montant dû sera prélevé équitablement en deux fois sur les salaires des grévistes annoncés et deux heures seront déduites de leur compteur horaire.

18.09.2015

Centre de maintenance secondaire tpg, En Chardon : la première pierre symbolique a été posée ce jour, en présence des autorités cantonales.

La pose de la première pierre symbolique du futur centre de maintenance et dépôt des tpg, En Chardon, a été posée ce matin du 18 septembre en présence de Monsieur Luc Barthassat, Conseiller d'état en charge des transports, sur le chantier en cours, situé en bout de piste de l'Aéroport International de Genève. Le Magistrat, le Président a.i. du Conseil d'administration et le Directeur général des tpg ont scellé dans une capsule temporelle leurs messages de succès pour le futur dépôt et pour l'avenir de la mobilité à Genève, avant de démarrer officiellement la bande convoyeuse qui permettra d'évacuer les matériaux d'excavation du chantier de manière respectueuse de l'environnement. La mise en service du centre est prévue pour le premier trimestre 2019.

31.08.2015

Conférence de presse donnée ce jour par le front syndical des tpg au sujet des effectifs de conduite et du taux d'absentéisme : précisions des tpg

Suite à la conférence de presse donnée ce jour par le front syndical des tpg, composé des trois syndicats ASIP, SEV et Transfair, au sujet des effectifs de la conduite et du taux d'absentéisme dans l'entreprise, les Transports publics genevois souhaitent apporter plusieurs précisions.

17.08.2015

En Chardon, nouveau centre de maintenance secondaire et dépôt des tpg : construction d'une bande convoyeuse pour évacuer les déblais

Soucieux de la protection de l'environnement et d'oeuvrer dans le respect des principes du développement durable dans toutes leurs actions, les tpg construisent une bande convoyeuse de 1.6 km pour évacuer les déblais du chantier de construction de leur troisième centre de maintenance et dépôt En Chardon. La structure d'évacuation, en partie enterrée – 90 mètres sous les voies CFF –, est essentiellement aérienne jusqu'à la gravière d'Epeisses dans la zone industrielle de Meyrin. Sa construction a démarré le 22 juin dernier pour une mise en service à la m-iseptembre.

23.06.2015

Distributeurs automatiques de titres de transport, épilogue : 500 automates plus rapides et plus fiables sont disponibles aux arrêts tpg

Le projet de changement de logiciel – « reengineering » – des distributeurs automatiques de titres de transport des tpg est arrivé à son terme : le dernier automate plus rapide et plus fiable a été installé ce jour à l'arrêt « Pierre-Fatio (Rive) » par Luc Barthassat, magis- trat en charge des transports, et Anita Frei, Présidente du Conseil d'administration des tpg, en présence des représentants de la firme zurichoise SCS qui a repris le contrat tpg en février 2014.

05.05.2015

Une première pour une entité publique : les tpg financent une partie de leur nouveau Centre de maintenance En Chardon grâce à une émission obligataire !

Les tpg ont lancé avec succès, le 22 avril dernier, leur première obligation obligataire publique pour un montant de CHF 160 millions, au taux (coupon, dans le jargon financier) de 0.9% et sur une durée de 20 ans. Le résultat de cette opération financière, inédite pour une entité publique genevoise, est destiné à financer une partie de la construction du futur dépôt et centre de maintenance des tpg, en bout de piste de l'Aéroport International de Genève.

02.05.2015

Crue exceptionnelle de l'Arve : les tpg s'organisent pour assurer un service régulier sur les lignes de tramway dès demain matin

Afin d'assurer un service régulier sur leurs lignes de tram dès demain matin, 3 mai 2015, début de service, les tpg stationneront une trentaine de leurs motrices de tramway sur le réseau, afin de prévenir d'éventuelles perturbations similaires à celles connues aujourd'hui, notamment la fermeture de certains ponts. Les secteurs concernés par ces stationnements exceptionnels sont les Nations et Bernex, où les véhicules seront remisés sur les rails et sous surveillance de la police des transports durant toute la durée de l'opération.

05.02.2015

Les tpg valorisent la toiture de leurs dépôts du Bachet-de-Pesay par l'installation d'une centrale photovoltaïque

Les tpg ont présenté et inauguré aujourd'hui 5'496 m2 de panneaux solaires installés sur la toiture de leurs bâtiments du Bachet-de-Pesay, en présence des Conseillers d'Etat Antonio Hodgers et Luc Barthassat. L'installation mise en service mi-2014 devrait générer 700'000kWh par an ; après 6 mois de fonctionnement la production répond à cette estimation. Sur la totalité d'énergie produite, la moitié est consommée sur place, par les activités quotidiennes du bâtiment de Lancy. L'autre moitié est revendue à SIG, parte-naire de ce projet tant au niveau technique que financier. Une manière pour les tpg de réduire leur facture d'électricité, tout en contribuant à la production d'énergie renouve-lable pour la consommation de la population genevoise.