04.03.2014

Accord trouvé entre les tpg et Höft & Wessel : vers une stabilisation du parc de distributeurs

Les Transports publics genevois et leur fournisseur de distributeurs de titres de transport de dernière génération, Höft & Wessel AG, sont parvenus à un accord satisfaisant pour sortir de la crise et résoudre les problèmes rencontrés par les clients depuis plus de deux ans. Les tpg vien-nent d'accepter le transfert des obligations résiduelles de H&W à un prestataire suisse, Super computing systems (SCS), qui procédera prochainement au « reengineering » complet des ma-chines afin de les stabiliser durablement. Cette opération, qui se réalisera sans frais supplémen-taires pour les tpg, permettra aussi d'achever le déploiement des nouveaux automates dans les meilleurs délais.

Les problèmes rencontrés par la population lors de l'achat de billets aux distributeurs automatiques des Transports publics genevois durent depuis longtemps ; l'entreprise le reconnaît, s'en excuse auprès de sa clientèle et des Genevois. Les tpg mettent aujourd'hui tout en œuvre pour sortir de cette crise dans les meilleurs délais.

Cette situation est le résultat d'événements malheureux, notamment les difficultés financières et d'effectifs rencontrés par l'entreprise Höft & Wessel (H&W). Les responsabilités sont assumées de part et d'autre par les tpg et H&W qui, souhaitant tous deux sortir enfin de cette crise, sont parvenus à un accord. Ainsi, le fabricant allemand Höft & Wessel AG, a cédé la finalisation de son contrat à un presta-taire tiers : la société suisse Super computing systems (SCS), basée à Zürich. Cet accord est pleinement satisfaisant pour les deux entreprises ; cette cession est intervenue sans frais supplémentaires pour les tpg et les modalités convenues permettront d'achever le projet en restant dans l'enveloppe budgétaire initiale. Quant à l'entreprise H&W, déliée de ses obligations vis-à-vis des tpg et après une période difficile en 2012 et 2013, elle peut désormais se concentrer sereinement sur le développement de projets pour des nouveaux clients et se tourner vers un avenir prometteur.

Des distributeurs plus fiables et plus performants

L'entreprise SCS possède toutes les compétences pour stabiliser le fonctionnement du parc de distribu-teurs automatiques fournis par H&W ; elle a d'ailleurs déjà effectué une opération similaire avec succès sur des machines du même fabricant installées sur le réseau des transports publics de Zoug. Concrète-ment et dans un bref délai – environ un mois – SCS va intervenir une première fois sur les automates afin de réaliser une montée de version du software qui a posé de nombreux problèmes. Cette opération permettra de limiter les pannes, notamment celle, fréquente, des écrans qui se figent empêchant ainsi toute opération. A moyen terme, SCS va ensuite opérer un « reengineering » complet des 520 distribu-teurs du parc d'ici la fin de l'année. Quelque 80 points d'amélioration ont été listés et le contrat passé avec SCS stipule leur résolution. La clientèle tpg pourra dès lors compter sur des distributeurs plus fiables et performants. Ainsi, le temps nécessaire à la prise d'un billet sera diminué de moitié ; s'il est aujourd'hui d'environ 30 secondes, il passera après l'intervention de SCS à 15 secondes. Les bugs informatiques entraînant l'indisponibilité de certains modes de paiement seront également corrigés. Concernant la problématique des écrans difficilement lisibles au soleil, les tpg ont d'ores et déjà com-mencé à les remplacer par des modèles deux fois plus lumineux. L'équipement des machines déjà sur le réseau avec ces nouveaux écrans suit son cours et chaque nouvel appareil posé dès à présent en sera équipé d'office.  

Finalisation du déploiement des distributeurs sur le réseau

Une fois la stabilisation des automates achevée, la deuxième phase du projet sera le déploiement final de tous les distributeurs de dernière génération sur le réseau des tpg. Une opération qui n'est envisa-geable qu'une fois tous les points d'amélioration corrigés et les machines enfin stabilisées. Raison pour laquelle les tpg avaient momentanément stoppé l'installation des nouveaux appareils. A fin 2014, l'entreprise entend, enfin, proposer à la population genevoise un parc de distributeurs électriques uni-forme, offrant tout à la fois la possibilité de payer par cart@bonus, cartes bancaires et le rendu de mon-naie. Les anciens distributeurs, exceptés les modèles solaires, disparaîtront alors des arrêts.

Des anciens distributeurs sécurisés pour en finir avec le vandalisme

L'ancienne génération de distributeurs, quant à elle, mérite encore quelques attentions. Présentant une structure plus vulnérable que la nouvelle, les appareils ont subi au cours des derniers mois plusieurs vagues de vandalisme. Des centaines de machines ont malheureusement été forcées et leurs tirelires volées. Outre la perte de recette pour l'entreprise, un distributeur vandalisé cela signifie un distributeur en panne et donc l'impossibilité pour la clientèle d'acquérir son titre de transport, parfois à plusieurs arrêts successifs, les vandales opérant par secteur. C'est pourquoi, dans l'attente de leur remplace-ment, ils seront, ce printemps, équipés d'un système d'alarme ; dans l'intervalle ils sont dès à présent sous la surveillance d'agents de sécurité effectuant des rondes fréquentes et irrégulières. Les nouvelles machines sont, quant à elles, déjà équipées d'une alarme.

Isabel Pereira, attachée de presse
T +41 22 308 35 29, pereira.i@tpg.ch
Les Transports publics genevois tpg sont l'opérateur de transport public de référence de la région genevoise. Ils ont pour mission de contribuer à la gestion de la mobilité sur leur territoire en proposant une offre de qualité dans le respect des principes du développement durable. Les tpg visent dans toutes leurs actions l'excellence au service de la collectivité publique. Ils agissent dans le cadre d'un contrat de prestations renégocié tous les quatre ans avec l'État de Genève.