COVID-19 | 27.03.2020 – Nouvelle adaptation de l’offre sur l’ensemble du réseau tpg dès le 1er avril

En tant qu’entreprise de transport public, nous avons la responsabilité d’agir pour protéger la santé de tous nos collaborateurs – dont un grand nombre passe plusieurs heures au contact d’une population dense – et de nos clients, dans le contexte actuel de propagation du coronavirus (COVID-19). Vous retrouverez ici toutes les mesures concrètes prises par les tpg au fur et à mesure de l’évolution de la situation et des décisions prises par les autorités cantonales et fédérales.

Nous vous rappelons que les autorités sanitaires recommandent de privilégier les déplacements en transports publics aux heures creuses, dans la mesure du possible ; cette recommandation s’applique particulièrement aux personnes vulnérables et de plus de 65 ans. Les personnes présentant des symptômes tels que toux ou fièvre ne doivent en aucun cas emprunter les transports collectifs.

Dernière mise à jour: 27.03.2020

Depuis le 01.04.2020, l'offre de transport est adaptée à la fréquentation réelle du réseau tpg, en baisse de 75%

Depuis mercredi 1er avril 2020, toutes les lignes du réseau tpg circulent selon un horaire dimanche+, soit avec des renforts ponctuels en semaine aux heures de pointe du matin et du soir. Cette nouvelle offre est valable du lundi au dimanche et jusqu’à nouvel avis. 

Les lignes ne circulant habituellement pas le dimanche ne circulent donc pas du tout, exceptions faites des lignes suivantes :

•    La ligne 64 circule uniquement sur territoire français (Ferney – Bois-Candide), du lundi au vendredi, selon un horaire du samedi, notamment afin de continuer à desservir les commerces alimentaires de la région.
•    Les lignes M et N circulent du lundi au vendredi, selon un horaire du samedi pour desservir les communes limitrophes à Saint-Julien et assurer un accès aux commerces ou encore à l’hôpital de Saint-Julien-en-Genevois.
• La ligne 39 circule du du lundi au samedi, selon un horaire du samedi.


Suite à l’application des mesures sanitaires et de semi-confinement décidées par les autorités fédérales, la fréquentation des véhicules tpg a baissé de 75% par rapport à la normale depuis la mi-mars, entrée en vigueur de la première baisse d’offre. A l’heure actuelle, nous transportons environ 200'000 voyageurs par jour en semaine – un chiffre qui a pu descendre à 120'000 au cours des derniers jours – contre plus de 800'000 lors des journées les plus chargées des mois de janvier et février 2020. Cette nouvelle adaptation de l’offre correspond à une diminution d’environ 50% par rapport à l’horaire normal ; un dispositif qui permet de répondre à la fois au maintien d’une offre de transport minimum et de continuer à respecter les mesures de distanciation sociale entre les voyageurs exigées par les autorités sanitaires.

 

En raison des mesures de semi-confinement en vigueur dans le canton, l’offre est adaptée sur l’ensemble du réseau tpg

  • A partir du lundi 23 mars, l’offre des tpg est adaptée à la situation exceptionnelle de fréquentation actuelle : le réseau tpg circule selon l’horaire du samedi, avec un renfort ponctuel aux heures de pointe, jusqu’à nouvel avis.
  • Les services Noctambus (urbain et régional) ne circulent plus jusqu’à nouvel avis, compte tenu de la cessation de toute activité nocturne dans le canton (fermeture des bars, discothèques, restaurants et autres lieux d’activités nocturnes).
  • Les lignes express 5+, E+ et G+ ne circulent plus.

Nous attirons l’attention de nos clients sur le fait qu’ils doivent compter sur un risque accru de modifications de service en fonction de la situation sur le terrain. 

Nous invitons instamment les voyageurs à consulter les horaires en ligne avant chaque déplacement pour des informations en temps réel (sur les afficheurs de temps d’attente aux arrêts, les applications mobiles des tpg et tpg.ch) afin de planifier au mieux leurs déplacements essentiels. 

Nous recommandons également vivement l’achat des titres de transport par voie électronique et le respect strict des règles d’hygiène émises par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) en tout temps et particulièrement à bord des véhicules.

Le maintien d’une offre de base vise à garantir la desserte en transport public dans l’agglomération genevoise et à couvrir les besoins actuels, en accord avec les autorités genevoises et en conformité avec les exigences formulées par les autorités fédérales. Cette nouvelle offre doit toujours permettre de maintenir la distance sociale recommandée par la Confédération. Compte tenu de l’évolution de la situation, différents scénarios de baisse supplémentaire pourraient encore être déployés le cas échéant.
 

L’offre des lignes transfrontalières est adaptée 

Le réseau tpg circule actuellement sur la base d’un horaire samedi. Nos véhicules rencontrent cependant de grandes difficultés sur les lignes transfrontalières depuis la fermeture partielle des douanes et le renforcement des contrôles. En conséquence, les mesures suivantes ont été prises :

  • La ligne 17 continue de circuler entre la Suisse et la France, dans son intégralité ; des perturbations sont cependant à anticiper au franchissement de la douane.
  • Les lignes transfrontalières 63 et T ne circuleront plus jusqu’à nouvel avis.
  • Les lignes 38, 52 et 62 circulent uniquement sur territoire Suisse.
  • Les lignes 64, M et N circulent lorsque les conditions de trafic le permettent et selon les horaires des douanes, entre 6h00 et 20h00 ; il se peut que des courses soient supprimées.
  • La ligne G circule normalement, sauf si les embouteillages sont trop importants, les bus tournent alors à Anières-Douane au lieu de Veigy-Douane ou Veigy-Village.
  • Les lignes 66 et 68 circulent uniquement sur territoire français ; lorsque le trafic le permet, elles circulent selon leur parcours normal.
  • La ligne D circule uniquement entre Saint-Julien-Hutins et Bel-Air ; lorsque le trafic le permet, elle circule sur l’ensemble de son parcours habituel.
  • La ligne F peut voir son parcours raccourci lors de certaines courses en provenance de Gex, compte tenu du retard accumulé au passage de la frontière.

Nous invitons instamment les voyageurs à consulter les horaires en ligne avant chaque déplacement pour des informations en temps réel et planifier au mieux leurs déplacements essentiels. 

Fermeture des agences de vente tpg, exceptée à Cornavin

Les agences de vente tpg du Bachet-de-Pesay, Lancy-Pont-Rouge et Rive sont fermées jusqu’à nouvel avis, conformément aux décisions prises par les autorités fédérales.
Notre agence de Cornavin demeure ouverte du lundi au samedi, de 9h00 à 18h00, en raison de son activité essentielle en gare. Toutes les mesures sont prises pour respecter les recommandations d’hygiène et de distance sociale émises par les autorités sanitaires.
Nous vous rappelons que vous pouvez aussi acheter vos titres de transport via notre application tpgPreview, le canal SMS ou notre webshop.

Le guichet des constats, au Bachet-de-Pesay, est également fermé. Nous invitons notre clientèle à nous adresser toutes ses demandes via formulaire, téléphone, etc., à retrouver sous notre rubrique Contacts.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Mesures de protection à bord des véhicules tpg

Une série de mesures concrètes, basées sur les recommandations émises par l’Office fédéral de la santé publique, ont été prises pour protéger la santé de tous nos conducteurs et de nos clients, ainsi que pour garantir la continuité de nos services. 
La porte située à l’avant de tous les bus et trolleybus dont la cabine est ouverte est désormais condamnée et l’accès à la plateforme donnant sur le poste de conduite fermé.
La ligne XA opérée par notre véhicule autonome est suspendue depuis le 16 mars et jusqu’à nouvel avis, en raison de la promiscuité à bord de ce minibus.
Le nettoyage de l’intérieur de tous nos véhicules est renforcé : les agents de l'OSEO (voir notre actualité sur le sujet) concentrent leurs actions sur la désinfection des barres de maintien à bord des véhicules les plus fréquentés (en circulation dans l’hypercentre) ; en fin de journée les boutons d’arrêt, barres de maintien et cabines de conduite sont entièrement nettoyés au désinfectant, une fois les véhicules rentrés au dépôt.