Les Transports publics genevois agissent pour améliorer la propreté à l’intérieur de leurs véhicules

Date du communiqué de presse:

Les Transports publics genevois (tpg) démarrent en collaboration avec l’Oeuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO) un dispositif de nettoyage quotidien de leurs véhicules en exploitation sur le réseau. Une initiative qui sera suivie par d’autres actions liées à la propreté.

Les Transports publics genevois (tpg) s’engagent pour améliorer la propreté à l’intérieur de leurs véhicules.
L’augmentation continue du nombre de voyageurs explique cette démarche. « La propreté fait partie intégrante de la qualité de service que nos clients sont en droit d’attendre de notre entreprise », rappelle Denis Berdoz, directeur général des tpg. Une exigence qui est à l’origine du dispositif initié ces jours par les tpg avec l’appui de l’antenne genevoise de l’OEuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO).

Les travaux de nettoyage à l’intérieur des véhicules sont réalisés quotidiennement dans les sites du Bachet-de-Pesay et de la Jonction avant l’entrée en service des autobus, des tramways et des trolleybus des tpg. Il n’existe cependant pas d’interventions réalisées durant la journée, eu égard à une flotte de véhicules très sollicitée, avec plus de 700'000 voyageurs par jour durant la semaine.

Afin de compléter le dispositif existant, les tpg ont mandaté l’OSEO qui a accepté d’agir dans le cadre de projets d’insertion. « Nous accompagnons des demandeurs d’emploi issus de secteurs de l’économie où le savoir-faire exigé par les tpg existe à l’exemple de l’hôtellerie, de la restauration ou du nettoyage », précise Christian Lopez Quirland, directeur de l’OSEO Genève.

De manière concrète, des collaborateurs de l’OSEO, habillés de gilets verts au logo TPG, interviennent depuis peu du lundi au vendredi durant la journée dans les véhicules des tpg en circulation dans le centre de la Ville de Genève, soit le périmètre Cornavin, Stand et Rive. Une quinzaine de lignes – dont les lignes de tramways 12, 14, 15, 17 et 18 – sont concernées par cette démarche.

L’action initiée ces jours en faveur de la propreté dans les véhicules des tpg se veut une première étape. Un travail de sensibilisation des collaborateurs de l’entreprise va être également réalisé. Et une campagne de communication destinée à la clientèle est prévue dans les prochaines semaines.

Pour de plus amples informations