Lancement officiel du premier véhicule autonome sur le réseau des transports publics genevois

Les transports publics genevois (tpg) ont inauguré le lundi 17 septembre 2018, en présence des autorités, la ligne XA, dont le service est désormais assuré par un véhicule autonome.
Son parcours permet de relier la gare ferroviaire de Meyrin au réseau des tpg.

Les Transports publics genevois (tpg) ont procédé le lundi 17 septembre 2018 à la mise en service officielle de la ligne XA sur le réseau des tpg. Le service de cette ligne est assuré désormais uniquement par un véhicule autonome. « Le lancement de la première ligne automatisée du canton de Genève témoigne d'une vraie capacité d'innovation dans le domaine de la mobilité durable », a déclaré Serge Dal Busco, le conseiller d'Etat chargé du département des infrastructures.

Attractivité renforcée des transports publics

Le véhicule autonome assure du lundi au samedi – le matin et le soir aux heures de pointe – le parcours urbain de 2,1 kilomètres de la ligne XA, située sur la commune de Meyrin. Il dessert en mode 100% électrique trois arrêts dans le quartier de Meyrin-Village. Il permet surtout de relier la gare CFF de Meyrin à la ligne de tramways 18 du réseau des tpg. « C'est une amélioration réjouissante pour notre commune », a indiqué Pierre-Alain Tschudi, maire de la commune de Meyrin. « Cette ligne témoigne de notre goût pour l'innovation et de notre esprit pionnier. Elle rapproche Meyrin du réseau ferroviaire. » L'horaire précis de la ligne XA est disponible sur l'application tpg XA dédiée spécifiquement au parcours ainsi que sur l'application et le site internet des tpg.

Conçue par le fabricant Navya, la navette mise en service sur la ligne XA transporte jusqu'à 11 voyageurs assis à une vitesse homologuée maximale de 25 km/h. Un opérateur des tpg se trouve toujours à son bord. Son rôle consiste à superviser le bon fonctionnement du véhicule. La plateforme permettant la gestion du véhicule autonome a été développée par la start-up Bestmile. « La mise en service d'un véhicule autonome nous permet d'acquérir un savoir-faire technologique, d'impliquer nos collaborateurs dans un projet innovant et d'évaluer une nouvelle solution de mobilité », a expliqué Denis Berdoz, directeur général des tpg.

Derniers réglages durant la période estivale

Les tpg ont décidé en août 2017 d'acquérir un véhicule autonome dans le cadre d'un investissement de 300'000.- francs. Ils ont obtenu une autorisation officielle de l'Office fédéral des routes (Ofrou) le 1er juin 2018. Ils ont commencé à intégrer le véhicule autonome sur leur réseau à partir du 2 juillet 2018. Plus de 96% des courses de la ligne XA ont été réalisées par le véhicule autonome durant les mois de juillet et d'août 2018.

L'expérience acquise par les tpg sera utilisée dans le cadre projet du consortium AVENUE, piloté par l'Université de Genève. Le but de ce consortium européen, qui regroupe 16 partenaires dont les tpg et l'Etat de Genève, est de préparer l'intégration technique, économique et législative des véhicules autonomes dans l'espace urbain. Dans ce cadre, trois autres véhicules autonomes, financés par la Commission européenne, sont attendus par les tpg.

Pour de plus amples informations : François Mutter, porte-parole des tpg.
+41 22 308 31 60 / +41 79 694 49 44 - mutter.francois@tpg.ch

Télélchargez le communiqué de presse du 17 septembre 2018 (pdf)

Application dédiée pour Android pour suivre la navette autonome

Applcation dédiée pour iOS suivre la navette autonome

Les Transports publics genevois tpg sont l'opérateur de transport public de référence de la région genevoise. Ils ont pour mission de contribuer à la gestion de la mobilité sur leur territoire en proposant une offre de qualité dans le respect des principes du développement durable. Impliqués dans l'innovation, les tpg sont actifs dans les domaines des véhicules autonomes (ligne XA) et électriques (ligne 23).


Photo : mention Claude Girel - tpg