Rapport de gestion pour l'année 2015

Le mot du président

Malgré la sobriété affichée, 2015 aura marqué la première année du nouveau contrat de prestations qui unit les tpg à l'Etat de Genève, à plus d'un titre.

Suite à la baisse tarifaire entérinée en décembre 2014 et en perspective du manque à gagner qu'elle allait engendrer – et qui s'est avéré mois après mois – les années du contrat de prestations 2015-2018 sont placées sous le signe de la sobriété. Un changement de cap par rapport au contrat de pres-tations précédent qui avait vu une augmentation de l'offre de 30% pour la seule année 2011 !

Une donne qui n'empêchera cependant pas les tpg de tout mettre en œuvre pour proposer aux Genevoises et Genevois une offre de transport répondant à leurs attentes et contribuant au dynamisme et à la compétitivité de la région. Pour piloter l'entreprise sur cette ligne fine entre satisfaction de la clientèle et restrictions budgétaires, le gouvernail de l'entreprise a été confié à Denis Berdoz qui a pris son poste à la Direction générale des tpg le 1er mars 2015.

Malgré des moyens financiers amoindris, les tpg ont pu procéder à des optimisations de leur offre au cours des changements d'horaires d'avril et de décembre. Celles-ci ont principalement concerné des révisions d'horaires ou de temps de parcours, des modifications de tracés et des services à la clientèle. On relèvera particulièrement la résolution des problèmes rencontrés avec les distributeurs de titres de transport et la mise en service de la nouvelle ligne U le 14 décembre grâce au finance-ment des communes de Versoix et de Chavannes-des-Bois.

Toujours avec pour objectif une maîtrise stricte des deniers publics, l'entreprise a mené une opération inédite pour une entité publique suisse, afin de financer sa part dans le projet de construction du futur centre de maintenance et dépôt  d'En Chardon. Elle s'est en effet lancée avec succès sur les marchés financiers en émettant une obligation publique pour un montant de CHF 160 millions qui s'est écoulée en l'espace d'une vingtaine de minutes à peine ! Un motif de réjouissance auquel est venue s'ajouter, le 18 septembre, la pose de la première pierre symbolique du futur bâtiment.

Mais tous les chiffres ne se sont pas affichés en baisse en 2015 ! Si la clientèle a effectivement stagné, puisque la hausse des abonnés annuels est essentiellement due à un report des détenteurs d'abonnements mensuels, les chiffres importants enregistrés par la vente des billets et cartes journalières par SMS et via les applications mobiles des tpg – près de 4 millions de titres de transport vendus de cette manière – ont de quoi réjouir ! Ils confirment le succès de cette innovation technologique mise en place en 2014.

L'innovation au service de la collectivité c'est bien ce que re-cherchent les tpg. Depuis 2011, avec leurs partenaires SIG, OPI (Office de promotion des industries et des technologies) et ABB, ils développent TOSA, ce bus 100% électrique qui pourrait un jour débarrasser les villes d'une partie des lignes aériennes de contact et des émissions de CO2 issues des véhicules diesel. Présenté aux parlementaires et aux membres de l'administration fédérale à Berne au printemps, le prototype TOSA a séduit les autorités et se concrétise peu à peu. Le projet recevra, en effet, le soutien financier de l'Office fédéral de l'énergie et de l'Etat de Genève pour un montant global de CHF 18.4 millions ; et le Grand Conseil a approuvé le projet de loi relatif à l'exploita-tion d'une ligne tpg par une flotte intégralement composée de bus TOSA, dont la mise en exploitation est prévue pour 2017.

Avec l'exploitation de TOSA sur la ligne 23, dont le tracé sera adapté notamment pour accueillir la nouvelle technologie, c'est un premier remodelage du réseau qui s'opérera d'ici à la fin de l'année prochaine. Il précédera celui qui aura lieu avec la mise en service du Léman Express. Un défi de taille, particulièrement au regard de la conjoncture économique difficile, et qui doit être pensé en tenant compte de la mobilité « multi-modale » vers laquelle notre région évolue.

Je profiterai de cette tribune pour adresser des remercie-ments : à mes collègues du Conseil d'administration, à l'ensemble de la direction et à toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs des tpg pour leur investissement quotidien en vue de répondre aux attentes de la population. Tous ensemble, nous réussissons à renforcer chaque jour un peu plus la satisfaction des Genevois envers leurs transports publics.

A compter du 1er juillet 2016, Anne Hornung-Soukup prendra la présidence de l'entreprise. Je lui souhaite d'ores et déjà plein succès dans l'exercice de cette fonction exigeante et passionnante. Qu'elle soit assurée de mon soutien pour l'ai-der à relever les défis qui l'attendent.

Christophe-Xavier Clivaz
Président du Conseil d'administration a.i.

pdf Le rapport annuel de gestion de l'année 2015

pdf Faits et chiffres de l'année 2015 / Facts and figures 2015