Les tpg annoncent la suspension des travaux liés aux installations électriques sur le chantier d'En Chardon

Date du communiqué de presse:

Les Transports publics genevois (tpg) prennent acte de la décision de l'Office cantonal de l'inspection et des relations de travail (OCIRT) de l'Etat de Genève de refuser l'accès au chantier En Chardon à l'entreprise en charge de la réalisation des installations électriques sur la base des éléments mis en lumière par l'enquête judiciaire en cours.

Les Transports publics genevois (tpg) indiquent que la société en charge de la réalisation des installations électriques sur le futur dépôt d'En Chardon sera interdite d'accès au chantier à partir du samedi 15 juin 2019. Cette mesure fait suite à une décision prise par l'Office cantonal de l'inspection et des relations de travail (OCIRT) de l'Etat de Genève et communiquée ce jour aux tpg. L'OCIRT considère, en effet, qu'une décision de suspension des activités de l'entreprise sur le site d'En Chardon se justifie sur la base des éléments mis en lumière par l'enquête judiciaire en cours. Les tpg pren-nent acte de cette décision administrative.

Différentes options examinées

En collaboration avec le département des infrastructures de l'Etat de Genève, les tpg planchent désormais sur la manière la plus efficace de s'organiser suite à cette interdiction. Après le vote, la semaine dernière, d'une résolution du Grand Conseil genevois relative à cette affaire, des réflexions étaient déjà engagées. Les tpg examinent actuellement les différentes options techniques et juridiques afin de minimiser les conséquences de cette décision sur les délais et les coûts de la construction. Pour rappel, l'ouverture du dépôt d'En Chardon est prévue le 15 décembre 2019, en même temps que l'arrivée du Léman Express et le prolongement du tram jusqu'à Annemasse.

En parallèle, les tpg précisent avoir travaillé, ces derniers jours, à la mise en œuvre de mesures liées à l'indemnisation en cas de litige des travailleurs de l'entreprise concernée. Ils ont reçu notamment instruction du département des infrastructures de l'Etat de Genève de procéder à la consignation des montants permettant d'assurer le versement des sommes dues aux travailleurs pour leur activité sur le chantier. Sur la base des éléments communiqués par l'OCIRT, les tpg conviennent de la nécessité d'agir.

Pour plus d'informations au sein des Transports publics genevois (tpg):

François Mutter, porte-parole des tpg
+41 22 308 31 60 / +41 79 694 49 44 - mutter.francois@tpg.ch