Contenu

Voiture, transports publics ou vélo ? Quels modes de transport privilégier pour que vos employés se rendent au bureau ?

En Suisse, la mobilité est l’un des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre. En moyenne, chaque personne parcourt 36,8 km par jour, dont un quart dans le cadre de ses déplacements professionnels, selon l’Office fédéral de la statistique (OFS). La puissance des véhicules, de plus en plus gros, ajoutée à la densité du trafic affecte la qualité de vie de toute la population : perte de temps dans les embouteillages, stress, pollution, nuisances sonores, difficultés de stationnement. Est-ce une fatalité ? Heureusement non. Et les entreprises ont un rôle de premier ordre à jouer sur ces enjeux de mobilité, en incitant leurs collaborateurs à utiliser des modes de transports alternatifs pour se rendre au bureau. Quelles formes de mobilité privilégier et pour quelles raisons ? Les Transports publics genevois (tpg) vous proposent de passer au crible les avantages et inconvénients de chaque mode de transport.

La voiture : coûteuse, stressante et polluante

La voiture est un des moyens de transport favori des personnes actives pour se rendre au travail. Les employés louent volontiers la souplesse et l’autonomie offerte par la voiture et l’utilisent pour plus de la moitié de leurs déplacements. Le problème, c’est qu’on ne compte bien souvent qu’une seule personne par voiture… En effet, sur ces trajets domicile-travail, 100 voitures ne transportent en moyenne que 105 personnes. Peu sont ceux prêts à renoncer à ce privilège d’aller où l’on veut, quand on veut, malgré le mauvais bilan de la voiture en matière de pollution de l’air, de nuisance sonore et d’occupation de l’espace. Pourtant, à y regarder de plus près, la voiture ne comporte pas que des avantages pour les usagers :

  • Elle coûte cher. Au-delà des frais de carburant, l’utilisation de la voiture comprend l’achat, l’assurance, l’entretien, les réparations, la vignette, etc. A titre d’exemple, une révision générale coûte en moyenne entre CHF 600 et CHF 1 000 tous les 10 000km. En additionnant toutes ces dépenses, une voiture revient environ à CHF 10 000 par an, alors qu’un abonnement annuel ne coûte que CHF 500. - / an sur Genève.
  • Elle est source de stress. Les embouteillages rendent l’heure d’arrivée au travail incertaine et génèrent de la frustration dès le matin. Ajoutez à cela la recherche d’une place de stationnement en centre-ville, et vous obtenez des employés stressés avant même d’avoir commencé leur journée de travail.
tpgBusiness

Si vos employés ne sont pas encore prêts ou n’ont pas la possibilité d’abandonner leur voiture (contraintes familiales, etc.), vous pouvez tout de même les encourager à adopter des alternatives plus favorables à l’environnement, telles que le covoiturage, ou une utilisation alternée de différents modes selon le jour.

Le vélo et la marche : respectueux de l’environnement mais plutôt pour de courtes distances

Ces 15 dernières années ont vu le retour fracassant de la bicyclette dans les villes occidentales. Dans certaines villes telles que Copenhague, le trafic à vélo est même devenu plus important que le trafic automobile. Un essor rendu possible par la construction d’infrastructures dédiées et la mise sur le marché de nouveaux types de vélos (à assistance électrique, en libre-service…). En Suisse, la part du vélo dans les déplacements reste modeste et récente. C’est pourtant une alternative intéressante à la voiture pour de courts trajets ! Or, sur le Grand Genève, la moitié des déplacements font moins de 3km. Une distance qu’il est facile de faire à vélo en 10 à 15 minutes, ou à pied en 36 minutes.

Les avantages du vélo ne s’arrêtent pas là :

  • Le vélo est plus rapide que la voiture, en ville et en heure de pointe, pour les trajets de moins de 6km.
  • Il est le moyen de transport le moins cher, après la marche.
  • Pédaler et marcher est bon pour la santé. S’il est recommandé de marcher au moins 30 minutes par jour, se rendre au travail à vélo permet de joindre l’utile à l’agréable, en pratiquant une activité bénéfique pour sa santé.
tpgBusiness

Le seul inconvénient du vélo, c’est qu’il est moins pertinent pour les longs trajets. Mais dans ce cas, il devient très intéressant de combiner vélo et transports publics.

Transports publics : fiables, écologiques et pratiques

Saviez-vous que 98% des Genevois vivent ou travaillent à moins de 500m d’un arrêt tpg ? Grâce à un réseau dense fonctionnant 23h/24 et 7j/7, les tpg constituent une alternative à la voiture plus qu’intéressante pour vos employés. En plus de contribuer à réduire la congestion automobile et de coûter moins cher, l’utilisation des transports publics est bénéfique pour la productivité de vos salariés.

  • Les transports publics sont 28 fois moins polluants que la voiture solo. En encourageant vos salariés à se rendre au bureau en transports publics, vous contribuez à rendre Genève plus propre et plus    respirable !
  • Les transports publics sont 21 fois moins cher qu’un véhicule individuel. Un abonnement annuel de transport public revient à CHF 1,37 / jour contre CHF 30 / jour pour une voiture. En termes de mobilité, il est bien plus économique de financer les transports publics de vos collaborateurs plutôt que de rembourser des notes de frais liées à l’utilisation de leur véhicule !
  • Les transports publics rendent vos salariés plus apaisés et plus productifs. Les durées de trajet sont fiables, ce qui diminue le stress. En outre, prendre les transports en commun permet de faire autre chose de son temps : lire, organiser sa journée de travail, consulter ses courriels professionnels, regarder des vidéos… 
  • Les transports publics réduisent les risques d’absentéisme. Moins de temps passé au volant diminue massivement le risque d’accidents.
tpgBusiness

Si vous souhaitez piloter votre entreprise dans le respect des principes du développement durable et réduire l’impact économique de la mobilité de vos équipes, financer les transports publics de vos collaborateurs constitue une solution très avantageuse ! Pour vous en convaincre, jetez un œil à notre comparateur de mobilité et jugez par vous-même !

En tant qu’entreprise, vous pouvez financer les transports publics de vos collaborateurs, en allouant le montant de votre choix à l’achat d’un abonnement. Pour vous faire gagner du temps et des ressources dans cette démarche, les tpg mettent à votre disposition la plateforme tpgBusiness. Gratuite et simple d’utilisation, tpgBusiness vous permet de dématérialiser les abonnements via le Swisspass et de gérer les subventions au plus juste. Contactez-nous pour en savoir plus !

Vous voulez en savoir plus sur nos offres tpgBusiness ?

Rendez-vous dans notre espace réservé aux entreprises et institutions.